TENDENCIAS

Más delgada, pero no más feliz: el sincero antes y después de esta bloguera francesa

O por qué podemos ser felices con cinco kilos más.

24/03/2017 07:45 CET | Actualizado 24/03/2017 07:45 CET

Adelgazar hasta llegar al peso de tus sueños y sufrir... o tener unos kilitos de más y sentirse bien con uno mismo. Son las dos opciones que la bloguera y deportista Elykilleuse ha experimentado en su propia piel. Lo bueno es que a día de hoy tiene clara su decisión: el bienestar va por encima de la báscula.

Esta joven de Estrasburgo (Francia) publicó el martes 21 de marzo un post en Instagram en el que cuenta a través de dos fotos (del antes y el después) que actualmente está más feliz con cinco kilos más. La publicación ya ha recibido más de 5500 me gusta.

Voilà pourquoi j'ai aimé prendre 5kilos ✔️ Bah j'ai mangé, j'ai continué le Sport, j'ai même intensifié mes séances, et je me suis fait plaisir, j'ai arrêté au Resto de mettre une heure à réfléchir entre "oh Bordel le Burger donne envie" mais "c'est pas bien, je dois faire attention" "je vais prendre une salade avec sauce à part, sans lardons, sans fromage et sans pain, Merci" 🙄 J'ai arrêté de baver (et ruminer) face au Burger frites de mon mec, j'ai arrêté de lui en vouloir de me tenter 🍔🍟 J'ai arrêté de me focaliser sur ce que l'on entends par fitgirl pour être ma propre version de sportive ✊🏼 J'ai arrêté de faire du Sport pour maigrir, pour compenser, pour poster et j'ai commencé à en faire par plaisir, aussi souvent que l'envie se faisait sentir ✔️ En fait je me suis retrouvée, ça m'a pris +5kilos, et un Jour j'ai compris, j'ai compris que je m'aimais assez pour ne plus m'infliger tout ça, j'ai compris que j'en avais pas besoins, je n'avais plus besoins de faire une diet comme tout les autres avant l'été ☀️ J'ai compris que j'avais le droit de les aimer mes bourrelets, j'ai compris que j'avais le droit d'être Moi même, que la santé, le bien-être et la sérénité valaient plus qu'un 6Pack 🙏🏼 J'ai compris que j'étais plus qu'un chiffre, plus qu'un corps, jai compris que j'étais Elykilleuse, expoppy mal dans sa peau, exfitgirl mal dans sa peau, new happygirl sportive ❤ J'ai appris à m'aimer, ça demande du temps, des efforts, ça provoque des doutes mais je suis tellement plus heureuse aujourd'hui que 5kilos en arrière ✊🏼 La Ely de gauche n'étais jamais assez, assez mince, assez heureuse elle en voulait toujours plus 😞 Elle n'a pas su apprécier ce qu'elle avait à force de lorgner sur le Cul de la voisine 🍑 La Ely de droite avance plus sereinement, elle sait apprécier chaque évolution, et maintenant c'est sur son propre booty rebondi quelle lorgne avec plaisir 🔥 Je ne regrette pas ce que j'ai été, ça me permettra d'apprécier encore plus ce que je serai ✊🏼 Le bonheur ne dépend pas de votre corps, mais de la relation que vous entretenez avec lui ❤Kiss and LoveMySelf mes IG 💋

Une publication partagée par 🇫🇷Strasbourg French Blogger 🇫🇷 (@ely_killeuse) le

La chica empieza explicando que, ante todo, el placer prima sobre la frustración. "He comido, he seguido haciendo deporte, incluso he intensificado mis sesiones y he podido disfrutar. He dejado de pasar una hora en el restaurante dándole vueltas a 'ay, mierda, me apetece la hamburguesa', pero 'no, eso no está bien, tengo que tener cuidado', 'tomaré una ensalada con la salsa aparte, sin bacon, sin queso y sin pan, gracias", describe.

Entendí que era más que una cifra, más que un cuerpo.

Elykilleuse añade que después de un tiempo entendió que podía querer a su cuerpo tal y como es: "Un día lo entendí, entendí que me quería lo bastante como para infligirme todo eso. Entendí que no tenía necesidad (...). Entendí que tenía derecho a querer mis michelines, entendí que tenía derecho a ser (...). Entendí que yo era más que una cifra, más que un cuerpo".

Ely aclara que entre esas dos fotos, la de la izquierda y la derecha, se queda con la de la derecha porque es en la que está más feliz, en la que "sabe apreciar cada evolución", en lugar de pensar que "nunca [está] demasiado delgada, ni demasiado feliz".

A través de otra imagen publicada este miércoles 22 de marzo, la bloguera recurre a un concepto que aprendió con la lectura del libro Maigrir sans régime (Adelgazar sin dieta), de Jean-Philippe Zermati. Se trata del setpoint o "peso de equilibrio, el peso que podemos tener sin privarnos", explica. En un artículo de la revista Madmoizelle, este setpoint se define como "el peso que alcanzamos y que conservamos comiendo según el hambre que tengamos y hacia el que nuestro cuerpo tiende de forma natural".

"Podemos tener una vida sana y no tener una 36. Tienes el derecho a ser feliz tal y como eres", concluye Elykilleuse.

"Jusqu'où doit on aller [se laisser aller] pour se sentir bien?" C'est une question très intéressante que j'ai eu hier en commentaire ✍🏼 (Je vous invite VIVEMENT à regarder ma story un peu longue ou je vous explique en détails mon point de vue 📲) Alors je vais vous parler de mon autre mentor Jean-Phillipe Zermati et son Livre "Maigrir sans régime" que je vous invite à lire (ou à découvrir sur le blog) 📲 Dedans il parle du SETPOINT, autrement dit le poids d'équilibre, le poids que l'on peut faire à vie sans se priver 🙏🏼 Ce poids je l'ai combattu depuis très longtemps, mon obsession "voir le 6" ça m'a valu de monter jusqu'à 83kilos, puis quand j'ai maigri, premier palier à 71kg FUCK je veux le 6, je réduis encore...66kilos, je veux 62 maintenant, j'atteint 63, je craque, je remonte à 71kilos...Try Again 🙄 Et ça c'est le jeu que les anciennes ont vu se dérouler sous leur yeux ici depuis 2ans 😞 Depuis que j'ai décidé de m'aimer, depuis que je fais du Sport par plaisir, depuis que je mange selon mes sensations de faim et de satiété, et bien je fais 71kilos ✔️ 71kilos en juin 2016 & 71kilos chez la gynécologue en février 2017 ✔️ Ce SETPOINT peut varier de 4/6kilos, moi je me stabilise à 71, mon corps lui évolue, mes cuisses se raffermissent, ma force augmente, je suis passé de 0 à 8 pompes aujourd'hui, et mon regard me permet de voir le positif, de me concentrer sur le bonheur 🌟 Alors à la question "jusqu'où va monter ce poids?" je répondrai qu'il est la ou il devait être depuis le début, que je suis la ou je devais être, et que l'amour de mon corps ne m'empêchera pas de continuer à le muscler PAR plaisir 🏋🏻‍♀️ Ce #BodyLove je le construit avec du Sport, une alimentation saine et du plaisir, parce que NON ce n'est pas la malbouffe et le canapé qui sont à l'origine de ce changement corporelle, on peut avoir une vie saine et ne pas mettre du 36 🙄Vous avez le droit d'être heureuse comme vous êtes ✊🏼 Kiss and LoveYou mes IG 💋

Une publication partagée par 🇫🇷Strasbourg French Blogger 🇫🇷 (@ely_killeuse) le

Este artículo fue publicado originalmente en la edición francesa de 'The Huffington Post' y ha sido traducido del francés por Marina Velasco Serrano

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR

Una joven muestra que no todo es real en Instagram con una imagen

Cuando las modelos cuentan su delgadez y la presión que sufren

Mamá, ¿tú quieres estar delgada?

Esta gurú del 'fitness' demuestra lo engañoso que puede ser Instagram

Hacer deporte no es bueno

Échale un vistazo al Facebook de Tendencias. ¡SÍGUENOS!